LE PLAN

Souvent, les jeunes auteurs rejettent les plans, craignant de s'astreindre à un cadre trop rigide, ils leur tournent le dos, se plantant par la même occasion une bonne grosse épine dans le pied. Car, sans plan, vous risquez de faire face à l'angoisse de la page blanche au beau milieu de votre œuvre. Sans plan, vous pouvez vous retrouver avec une mauvaise gestion du rythme. Sans plan, vous oubliez ou vous ne savez plus comment faire pour clore toutes vos intrigues secondaires. En résumé, pour réussir vos livres, j'ai un plan : faites-en un !