V pour Vendetta, de David Lloyd et Alan Moore - Une BD culte


Evey a 16 ans, et vit dans une Angleterre totalitaire. Le racisme, l'homophobie, le sexisme, sont la norme. Elle est orpheline, sans le sou, et un soir, pour survivre, elle est obligée de se prostituer.

Elle propose alors ses services à un homme. Un homme mauvais. Alors qu'Evey se retrouve maintenue contre un mur, où on lui annonce qu'elle sera violée puis assassinée, elle voit une personne masquée s'approcher.

Sous ce masque au sourire figé, c'est V. Un terroriste. Un anarchiste. Un libérateur. Il sauve la petite, et s'enfuit avec elle sur les toits, d'où ils observent les bombes que V a placées au palais de Westminster, exploser.

De là, il emmène Evey dans ses quartiers, où elle reprend goût à la vie, parmi les tableaux, les musiques, les livres, les films interdits par la société, que V a conservés. La petite le regarde avec admiration, jusqu'à ce qu'elle réalise que pour la liberté, et pour sa vendetta personnelle, son héro est capable de se transformer en assassin...

J'ai reçu l'intégrale pour Noël, ce qui m'a permis d'enchaîner tous les tomes. Je n'étais au départ, pas très attirée par les graphismes, je trouvais les dessins et la colorisation un peu "vieux" (mais normal, la première BD était sortie dans les années 1980), toutefois j'étais extrêmement curieuse de découvrir l'histoire dans sa version originale (car j'avais déjà vu plusieurs fois, le film avec Nathalie Portman. Pour ceux qui ne l'ont pas vu, filez voir la bande-annonce ici !).

Je n'ai pas été déçue. Très vite, je me suis faite aux dessins de David Lloyd, et leur ai trouvé des subtilités. La mise en image a souvent du sens et des références se cachent dans les arrières plans. Et puis l'histoire nous embarque...

On croise une foule de personnages immondes, malsains : un ancien kapo fan de poupées, un homme d'église pédophile, une dominatrice sans cœur, un mari violent, un politicien amoureux d'une machine, des crapules des bas quartiers, bref ! Plein de gens avec qui on adorerait dîner !