LES PERLES DE LA LIBRAIRIE : entre rires et larmes #2





Je reviens pour la 2ème édition des perles de librairie ! Voici une nouvelle rasade d'absurdités, de jolis moments, et de rigolade !







"Bonjour, je cherche le bonheur des femmes." (C'était "Au bonheur des dames" de Zola qu'il cherchait, en vérité, mais l'intention était sympathique !)

~

Une petite fille accompagne son papa à la caisse. J'annonce le prix.

" Moi, mon papa, il peut te donner n'importe quel gros billet, il les a tous !"

Visiblement son père collectionne les gros billets comme les cartes pokémons... J'aurais peut-être dû lui demander de m'adopter.

~

En plein pendant l'affaire Fillon, le "Pénéloppe Gate" qui a démarré pendant la période des soldes.

" Vous soldez les livres de Fillon ? Non ? Vous devriez, plus personne ne va les acheter, et moi je l'aurais bien pris pour faire une blague à mon mari..."

~

"Vous avez des cartes de condoléance ? J'en ai besoin de 2. Mais je vais en prendre 3." avant d'ajouter sur un ton inquiétant: "Juste au cas où..." (Au cas où son couteau ricoche sur quelqu'un par inadvertance. Oups ! Toutes mes condoléances, j'ai tué un membre de votre famille ! Mes pensées vous accompagnent.)

~

Un monsieur un peu éméché passe en caisse. Il paye en carte bancaire, et se penche sur la machine...

"Donc mon code ! C'est quoi déjà ? Ah oui ! 5, 3, 7..." (Tu peux répéter plus fort s'il te plaît, il manque le dernier chiffre au mec qui veut te piquer ton porte-monnaie à la sortie...)

~

Devant un livre posé en caisse pour la Saint-Valentin s'intitulant "Le code de l'amour".

"Ah ça c'est pour vous mademoiselle, il vous correspond ce livre !"

Ah. Euh. Ah bon ? Original comme technique de drague.

~

Une cliente bien connue de nos services arrive, un chariot à roulette à la main, un palmier échevelé sur la tête, débarquant tout juste de Paris. Elle commence à interpeller ma collègue et comme d'habitude ne nous laisse pas en placer une, en passant du coq à l'âne.

" Alors ! Madame X ! Venez par là ! Qu'est ce que vous racontez de beau ? Oh mais qu'est ce que c'est que ce produit ? Comment ça marche ? Montrez ! Bon, cherchez comment ça fonctionne, je vais regarder les livres. Je veux "Le livre du bonheur" en vitrine. Ca ! Combien ça coûte ? Bon, je fais une pile. Mais je ne vais pas tout prendre ! Hein ! Je ne vais pas prendre aujourd'hui toute votre librairie. Bon. Madame X, vous le direz à votre mère, ma mère a fêté ses 91 ans. Et sa fille n'était pas là. Où est ce que j'ai mis ma semelle orthopédique ?" (Oui, ces gens existent vraiment)

~

Le téléphone sonne. Je réponds.

"Bonjour, vous auriez le livre "On ne coûte pas" ?

- Je vais regarder mais ça ne me dit rien. Je ne le trouve d'ailleurs pas dans ma base de données. Ce ne serait pas plutôt "On ne m'écoute pas" le titre ?

- Non, à la télé ils ont dit "On ne coûte pas" !

- Mais ce livre n'existe pas, et vu ce que vous me décrivez, il s'agit de "On ne m'écoute pas" !

- Ils se sont trompés alors, à la télé, ils ont dit le mauvais titre..."

(Ou alors vous n'avez juste pas bien écouter. Ironie quand tu nous tiens...)

~

"Bonjour, je cherche Books mag. Il m'en faudrait deux exemplaires !"

Je pars chercher le magasine et le ramène. La dame fixe la une consacrée à Marx et un dossier sur l'homosexualité.

"Ah... bah... euh... Non. Je ne vais en prendre qu'un. Ou plutôt zéro. Au revoir."

Bonjour l'ouverture d'esprit...

~

"Bonjour, je voudrais un livre de cuisine.

- Oui, quel genre de livre de recettes ?

- Sur la cuisine paléo !

- Pardon ?

- La cuisine paléo voyons !"

Si vous voulez chercher, la cuisine paléo c'est un régime pour manger comme au paléolithique... On en fait des choses, aujourd'hui !

Le big-up du mois revient à une cliente régulière qui nous a offert 3 beignets chacune pour Mardi gras ! La nourriture de l'esprit, c'est important, mais la vraie nourriture, tout autant ! Miam !

Et si vous voulez retrouver les perles du mois passé, c'est là : Les perles de Janvier.

#Perlesdelalibrairie #Drôle

42 vues0 commentaire