CIRCE : la mythologie grecque selon Madeline Miller



Madeline Miller est devenue l’une de mes valeurs sûres. Amateurs de mythologie, plongez dans ses romans qui vous donne leur interprétation des plus grandes légendes grecques !


Mon avis lecture


Circé, fille d’une naïade et d’Hélios, ne trouve pas sa place au palais d’Océan, parmi les Titans. Sa famille d’immortels, et en particulier son père, lui accorde à peine un regard. Lorsqu’elle se fait repérer par un marin, son destin se met en branle. La nymphe effacée découvre la puissance insoupçonnée qui sommeillait en elle…


Sans grand surprise, j'ai adoré ce roman au même titre que "Le chant d'Achille" (que j'ai chroniqué ici !) qui avait déjà conquis mon cœur.

Le parcours d'enchanteresse de Circé m'a autant emballé que ses drames amoureux.

Personnage souvent considéré comme une sorcière manipulatrice, j'ai aimé l'éclairage que l'autrice a donné à Circé avec une personnalité qui a ses aspérités.


Faut-il lire "Circé" ?


🌜 Les bons côtés de "Circé" :

  • La manière dont l’autrice humanise des figures mythologiques pour nous permettre de mieux nous projeter dans leurs aventures tragiques. Les parcours rocambolesques des dieux, de leurs progénitures, et de leurs champions prennent soudain tout leur sens.

  • La nature, magnifiée, à travers les descriptions des décors, des plantes ou des potions.

  • L’éclairage réaliste et moderne donné au personnage de Circé.

  • La puissance dramatique des événements tirés de la mythologie grecque.