LES PROPHETIES EN FANTASY : comment les utiliser dans son roman ?


Si tu aimes la fantasy, tu as dû te rendre compte que la prophétie est un trope du genre que l'on croise dans de nombreux romans.


Allant de pair avec l'archétype de "l'Elu" (avec un grand E), la prophétie ou les présages peuvent être un outil très efficace dans une narration lorsqu'ils sont utilisés avec justesse et parcimonie. Créer trente-quatre prophéties dans un seul manuscrit ou se contenter de les balancer sans réfléchir, pourrait se révéler peu efficace.


Voici donc quelques conseils d'écriture pour donner à tes prédictions et autres révélations divinatoires, profondeur et intérêt... Oooh ! Mais attends ! Ne bouge plus ! Je vois quelque chose ! Les voiiiiix de l'avenir me murmurent que, bientôt, mon cher ami auteur, tu deviendras le maître des prophéties si tu lis cet article...



Pourquoi les prophéties sont-elles utiles ?



Si la prophétie est un motif narratif qui revient si souvent, c'est parce qu'il a des atouts indéniables.


🖋️ Pratique pour rendre exceptionnel un héros présenté comme ordinaire à la base, la prophétie justifie que votre personnage ait un destin hors du commun (je vous l'accorde, on n'est pas loin de la solution de facilité).


🖋️ Une prophétie ou des révélations de voyante devrait créer de la tension dans ton manuscrit. C'est pour cela que tu dois bien réfléchir au contenu que tu vas délivrer. Car savoir à l'avance ce qui va se passer peut insérer du suspens dans ta narration : si tu prophétises un sombre destin, un parcours agité, des épreuves terribles à tes personnages, le lecteur devrait rester suspendu à ton histoire - à condition qu'il se soucie du sort de tes protagonistes...


🖋️ Au delà de l'intérêt scénaristique, les prophéties peuvent avoir une esthétique proche de la poésie avec un ton grandiloquent ou épique, dont certains lecteurs raffoleront.



👉 Révéler de manière prématurée une information pourrait sembler contre-productif, et pourtant, si tu es assez malin pour choisir laquelle divulguer, ton lecteur pourrait bien avaler tes chapitres pour connaître l'issu de ce que tu as annoncé.

Par exemple, "Le Chant d'Achille" de Madeline Miller revêt un aspect d'autant plus poignant et dramatique lorsque l'on connait déjà la fin du mythe d'Achille...



gif


Amener de la surprise grâce au quiproquo



Je viens de te démontrer que révéler une information à l'avance via une prophétie peut être profitable à ta construction du suspens mais comme je suis une femme pleine de contradictions, je vais maintenant te proposer le contraire...


🖋️ Une prophétie n'est pas obligée d'être explicite alors ne te force pas forcément à tout révéler - la plupart du temps, l'auteur surfe sur le flou et le degré d'interprétation de sa prophétie pour générer quelques rebondissements. S'il existe plusieurs options, le lecteur devrait se demander laquelle sera la bonne ?


🖋️ Tu peux amener ton lecteur sur une fausse piste en l'induisant en erreur via ta prophétie. Par contre, si tu veux t'aventurer dans cette expérience, attention au deus ex machina, car il faudra que ton retournement de situation soit logique et crédible sans que le lecteur ne l'ait senti venir. C'est à tes risques et périls !



Instiller le doute



Tes lecteurs ou tes personnages ne sont pas obligés de croire à toutes ces prophéties de malheur, après tout !


🖋️ Le prophète est-il digne de confiance ou cherche-t-il à manipuler ton héros ? Est-il fiable ? Par exemple, dans les "Harry Potter", le professeur Trelawney est présentée comme une illuminée inventant des présages dès le départ - le lecteur doit-il avoir foi en ses présages ?


🖋️ Qui est l'Elu désigné par la prophétie ? Est-ce bien ton personnage principal ? Crée de la confusion sur l'identité de cet être unique. On retrouve ce procédé par exemple dans "La Roue du Temps", "Fils-des-Brumes", "Harry Potter", ou l'Elu pourrait être plusieurs personnes...



 

L'utilisation des prophéties et des présages parfois jugée trop classique, peut pourtant être un outil intéressant si tu sais te l'approprier et amener ta touche d'originalité. En tout cas, ne te contente pas d'utiliser ce ressort sans l'avoir bien préparé et réfléchi en amont.


Si tu veux insérer une prophétie dans ton manuscrit ou si tu l'as déjà fait mais que tu te sens perdu, sache que je peux t'aider soit avec un accompagnement dans ton écriture, soit via une bêta-lecture.


Et toi ? Tu es un adepte des prophéties dans tes livres ? Tu aimes en croiser dans tes lectures ? En as tu une préférée ? N'hésite pas à me les partager dans les commentaires (et à liker l'article s'il t'a été utile). Moi, cet article m'a été inspiré par un passage de "La Roue du Temps" où un personnage révèle qu'elle perçoit des fragments de la Trame du temps. Je vous laisse avec celui-ci :

Autour de lui, je vois sept tours en ruine et un bébé dans son berceau qui brandit une épée... [...] En ce qui concerne le trouvère, les images les plus fortes tournent autour d'un homme - mais pas lui - qui jongle avec le feu. Il y a aussi la Tour Blanche mais, pour un individu de sexe masculin, ça n'a pas de sens. Pour le grand costaud aux cheveux bouclés, je vois un loup, une couronne brisée et des arbres partout autour de lui. L'autre garçon... Eh bien, je perçois un aigle rouge, un œil sur le plateau d'une balance, une dague ornée d'un rubis, un cor et un visage souriant.

Intrigant, non ?

18 vues0 commentaire