LA ROUE DU TEMPS : les livres VS la série



Depuis le temps que j'entendais du bien de "La Roue du Temps" de Robert Jordan, il aura fallu qu'une adaptation sorte sur Prime Video pour que j'ose mettre un pied dans cet univers de fantasy culte. Voici mon avis lecture sur le premier tome de cette saga monumentale et mes impressions sur la série qui en découle : à votre avis, lequel des deux aura ma préférence ? La réponse pourrait vous surprendre mais "la Roue tisse comme elle l'entend..."




Mon avis lecture



La Roue du Temps est une histoire qui débute à Deux-Rivière, un bourg paisible dont les habitants ne s'éloignent jamais de plus de quelques lieues. Lorsque le village est attaqué par des Trollocs - des créatures qui n'auraient jamais dû se retrouver ici - Rand se démène pour survivre à cette nuit de massacre et sauver son père, mortellement blessé. Il ne sait pas encore que cette épreuve ne sera que la première d'une longue liste car les Trollocs ont en réalité ciblé trois demeures : la sienne et celles de deux de ses amis, Mat et Perrin.


Pour éviter que son village ne subisse de nouvelles pertes à cause de la menace de mort subite qui pèse sur eux, les trois garçons s'éloignent le plus vite possible avec Moiraine, une Aes Sedaï, l'une de ces énigmatiques femmes capables de canaliser le pouvoir de l'Unique... Alors que la Roue du Temps semble tisser un nouvel âge, Suppôts des Ténèbres, Faux Dragons, traques et complots attendent la petite troupe. Si les premiers chapitres n'ont pas réussi à me convaincre, certains détails ont fait que je suis tombée peu à peu sous le charme de cette histoire, comme le concept de la Roue du Temps qui donne au passé un intérêt particulier. Ayant vu la série avant de lire le livre, j'ai trouvé certaines scènes plus fades car moins modernes et moins percutantes mais tout s'est arrangé à partir du moment où le roman devient un roman choral. L'intrigue centré sur Rand n'était jusque là pas inintéressante mais le parcours des autres protagonistes donne une autre dimension à l'histoire puisque l'on comprend assez vite que ce ne sont pas des personnes quelconques et qu'ils auront chacun un rôle à jouer dans la Trame...

Je suppose que la suite nous donnera à voir une lutte entre le "bien et le mal" et je me demande déjà si certains d'entre eux (pas forcément ceux qui apparaissent comme les plus évidents) ne vont pas succomber à la tentation de passer de l'autre côté.


gif