• Chloé

LES DERNIÈRES HEURES - La peste noire vue par Minette Walters

La peste noire envahit l'Angleterre du XIVème siècle dans "Les dernières heures" de Minette Walters.

Voyage dans le temps, ce roman prenant place dans un contexte historique nous immerge face à l'un des pires fléaux qu'a connu l'Homme. Avec nos connaissances de cette épidémie, difficile de ne pas frémir en lisant l'état de saleté dans lequel vivent serfs et seigneurs. Pire ! On se surprend à serrer des dents lorsque des rats finissent par croiser le chemin de certains personnages. Ce ne sont que des détails et pourtant, on y détecte le véritable danger... L'ambiance est une pièce maîtresse du roman mais ce qui m'a le plus marqué durant cette lecture, ce sont les personnages. Les premières pages m'ont presque faite chavirer: des relations complexes, des caractères très affirmés, des personnalités ambivalentes - en particulier celle de Lady Eleanor - mais finalement mon engouement s'est un peu étiolé en cours de lecture. Thaddeus était notamment un jeune homme qui me semblait très prometteur avant de m'ennuyer, voir de me décevoir. Heureusement les personnages féminins sont restés fascinants de bout en bout et ont apporté un véritable "plus" à ma lecture.


Le développement de Lady Eleanor n'était pas du tout celui que je m'étais imaginée en découvrant les premières pages - je ne pense pas, d'ailleurs, que ce soit un hasard si l'intrigue débute de son point de vue; l'autrice cherche à nous leurrer, peut-être à nous donner un faux espoir. En tout cas cette héroïne/anti-héroïne ne laisse pas indifférent...

Point négatif : malgré le fait que j'ai passé de très bons moments à découvrir les secrets de Develish, une baisse de rythme m'a fait tourner quelques pages (que je ne lirai jamais) pour arriver plus vite à la fin. Au niveau des deux tiers du roman, l'action s'ankylose et n'apporte pas de nouveaux éléments à l'évolution de l'intrigue.


L'action reprend du poil de la bête lors des derniers chapitres qui nous réservent d'ailleurs quelques révélations tonitruantes ! Pas de réponses définitives dans cet opus, car "Les dernières heures" est en réalité le premier tome d'une saga à venir.

Je ne m'étais jamais trop aventurée vers les romans historiques, mais je reconnais avoir apprécié l'excursion. De votre côté, est-ce un genre que vous appréciez ?

ME SUIVRE

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon

MES AMIES