POURQUOI BANNIR LES ADVERBES DE VOS ROMANS ?


La chasse aux adverbes est l'un des conseils d'écriture que l'on retrouve le plus parmi les astuces prodigués aux auteurs débutants. Mais pourquoi ?


Pourquoi traquer ces pauvres petits mots sans défense qui n'ont rien demandé à personne ? Chers amis auteurs, soyez forts, soyez sans pitié, je vais tout vous expliquer...







1) Un adverbe, c'est quoi ?


Pour ceux dont les cours de français sont lointains, rassurez-vous : pour vous, j'ai dégainé le larousse.


Alors que nous dit notre très cher dictionnaire ?

"adverbe : mot invariable dont la fonction est de modifier le sens d'un verbe, d'un adjectif ou d'un autre adverbe."

Pour vous donner un exemple, il s'agit souvent de ces mots finissants par "-ment" comme "facilement", "rageusement", "tendrement", "rapidement", etc...





2) Pourquoi se passer des adverbes ?


À ce stade, tu te dis peut-être "mais pourquoi se passer de mots aussi pratiques ?" C'est vrai, les adverbes, c'est merveilleux, tu peux préciser ta pensée en un seul mot !



C'est là, mon coco, que tu dois te méfier. Les adverbes sont de faux amis :


👉 Ils alourdissent ton texte. Tu ne t'en rends peut-être pas compte mais ils polluent ton propos alors...


👉 ...qu'ils sont souvent inutiles. Tu as peut-être peur que ton image ne soit pas assez clair alors tu accentues le trait mais est-ce que tu as besoin de préciser que l'un de tes personnages frappa violemment un autre ? On imagine déjà que s'il le frappe, ce ne sera pas doux... Cela revient à "monter en haut" ou "descendre en bas".


👉 Les adverbes sont une solution de facilité. Si tu connais le principe de Show don't Tell, tu sais déjà qu'il vaut mieux faire passer tes idées en les mettant en scène plutôt qu'en décrivant tout de manière prémâchée. Au lieu d'écrire que tes personnages échangent passionnément un baiser, détaille-nous leur geste, fais nous vivre la scène !


Donc on dit au revoir aux adverbes !



gif



3) Doit-on vraiment éradiquer tous ses adverbes pour avoir un bon roman ?


Oui et non. Si tu y fais attention, tu as dû en croiser quelques uns dans tes romans préférés. Toutefois, j'aurais tendance à t'encourager à les supprimer au maximum.



✍️ N'aies pas le cœur trop tendre, demande-toi si tu ne pourrais pas faire passer ton idée d'une manière plus illustrative. Mais si tu en glisses un comme tu utiliserais un surligneur, pour accentuer un effet, n'en fais pas un urticaire, la profession toute entière ne va pas te tomber dessus.


✍️ Ne tombe pas dans l'excès inverse : si à ta phase de correction tu corriges tout ton premier jet en supprimant l'ensemble de tes adverbes sans te demander s'ils étaient utiles ou non, certaines de tes phrases pourraient devenir étranges. Pense à la compréhension avant tout !


🔍 Pour résumer, essaie de t'en passer le plus possible. Fais confiance à ton écriture pour trouver des tournures de phrases plus vivantes et fais barrage aux adverbes !


gif

 

La chasse aux adverbes est donc lancée !


Et toi ? Quelle est ton attachement aux adverbes ? Tu arrives à t'en passer ou tu as quelques adverbes chouchous que tu ressors à chaque histoire ? Viens m'en parler dans les commentaires !



Et si tu as besoin d'une chasseuse d'adverbes pour ton dernier manuscrit, n'hésite pas à me demander une bêta-lecture et à profiter de la formule gratuite !

16 vues0 commentaire
bibliothèque miroir.jpg