ME SUIVRE

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon

MES AMIES

© 2023 by Fashion Diva. Proudly created with Wix.com

LES OUTREPASSEURS - De la fantasy définitivement adulte

27.08.2017

 

On m'a conseillé plusieurs fois la saga des Outrepasseurs, et systématiquement, j'ai remis ma lecture à plus tard. J'ai croisé plusieurs fois Cindy Van Wilder à des salons, et Instagram et la blogo-sphère bruissaient d'avis sur ces livres. Aux Imaginales de cette année, j'ai donc tenté l'aventure, m'octroyant une petite dédicace au passage.

 

J'étais persuadée que j'allais tomber sur une trilogie jeunesse, peut-être à cause de la bonhomie de son autrice qui à mes yeux était un rayon de soleil. Finalement, elle en cache des penchants sombres cette chère dame !

 

 

Peter, un adolescent comme les autres, rentre chez lui après un match durement disputé. Il cherche sa mère quand au beau milieu du jardin, il se fait attaquer par des molosses sortis de nul part. Peut-être qu'il n'est finalement pas aussi "comme les autres" qu'il n'y parait. 

 

Sa mère lui révèle alors qu'elle fait partie d'une confrérie secrète, et que lui, son fils, est l'héritier d'une longue lignée, qui aura un rôle à jouer dans une guerre dont il ignorait tout (la bonne ligne classique d'un roman de fantasy). La magie se mêle brutalement au quotidien, et Peter, amené dans un manoir inconnu, va se découvrir des capacités nouvelles et plutôt... bestiales.

 

J'ai été tout d'abord désarçonnée par la longueur impressionnante des chapitres. Je suis habituée à des rythmes très soutenus dans la structure des livres, où toutes les deux pages, un chapitre se termine sur un cliff-hanger délirant. Ici, il m'a fallu attendre de nombreuses pages avant de trouver une respiration au roman. Que l'on m'oblige à lire d'une traite un si gros morceau m'a dérangé. J'aime pouvoir être maîtresse de ma lecture, et naviguer comme je le souhaite entre les pages.

 

Ça m'a paru tellement irritant, que j'ai  moi-même découpée les chapitres en tronçon, arrêtant ma progression à des moments non-prévus à cet effet. J'avais le sentiment que l'autrice m'imposait une manière de lire qui ne m'était pas forcément naturelle (au moment de ma lecture, j'étais dans une phase calme, où je picorais uniquement mes romans le soir avant de m'endormir, sans lire pendant des heures).

 

Ajouté à ça le fait que la sauce n'a pas du tout prise pour moi dans le premier trèèèès long chapitre. Je n'accrochais pas particulièrement avec Peter et l'intrigue me semblait assez convenu.

 

A la fin de cette première partie, le roman bascule totalement, et l'impression de roman jeunesse très téléphoné, c'est effacé pour laisser place à de la fantasy adulte. On s'immerge (et c'est vraiment le cas de le dire...) dans une autre époque moyen-âgeuse. Soudain on se déconnecte avec le monde extérieur, et on croit vraiment au monde s'étalant devant nos yeux. 

 

L'imaginaire du conte est alors retravaillé. La forêt sombre et dangereuse, où l'on se perd et où l'on fait d'étranges rencontres, devient un lieu central. Les fées, très loin des petits êtres mignons et bienveillants que l'on s'imagine automatiquement, deviennent sous la plume de Cindy Van Wilder des créatures démoniaques. On retrouve un Chasseur, et une fée plus proche de l'horrible belle-mère de Blanche Neige que de la fée Clochette.

 

J'ai aimé l'invention de ces fés pervers, qui chassent les humains comme des proies quelconques, et qui les charment sous des atours hypnotiquement séduisants. Ces personnages sournois et violents donnent définitivement une teinte "adulte" à la saga. Leur vicissitude interpelle. 

 

Je dois également reconnaître une plume littéraire à l'autrice, et un vocabulaire plus développé et exigeant que ce à quoi je m'attendais.

 

Je ne suis pas persuadée de continuer ma lecture de cette saga. J'en ressors avec un avis plutôt positif, mais ce roman peut-être vu comme un one-shot, à mon avis, et je ne suis pas persuadée d'avoir envie de connaître les aventures de Peter, auquel je ne m'identifie que trop peu, contrairement à d'autres personnages auxquels je me suis attachée mais qui sont certainement voués à disparaître dans les tomes suivants.

 

Avez-vous lu cette saga de votre côté ? Pensez-vous qu'il me faille persévérer en poussant ma lecture aux tomes suivants ? N'hésitez pas à partager votre avis avec moi !

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload