ME SUIVRE

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon

MES AMIES

© 2023 by Fashion Diva. Proudly created with Wix.com

NILS T1: LES ELEMENTAIRES - Une BD onirique et magique

26.10.2017

 Nils est une bande-dessinée qui m'a rappelé l'univers du dessin animé Atlantide, dans ses couleurs et ses lumières, alors de base, il m'a attirée. (Qui se souvient de ce dessin animé mythique dans l'assemblée ? Dites moi que je ne suis pas la seule à rire des répliques de Mme Placard ?)

 

Dans cet ouvrage d'Hamon et Carrion, de la collection Métamorphose (encore et toujours), on est face à un monde en dégénérescence. Les plantations ne poussent plus, les femmes n'enfantent plus. De plus, winter is coming.  Alors ce n'est pas très rassurant pour les villageois isolés.

 

On rencontre Nils, fan de faucons, et son père, un scientifique qui cherche des réponses à cette panne de la nature. Ils choisissent de partir tous les deux explorer d'autres régions, et ils vont tomber sur une forêt pas comme les autres, où certaines réponses pourraient déjà se trouver.

 

J'ai été séduite dès le départ par la relation entre Nils et son père. Dans une ambiance assez âpre, et malgré des divergences flagrantes de pensée, une tendresse et un plaisir d'être ensemble est visible. Ce duo sonne juste, et touche à quelque chose de simple et beau, et que l'on connait tous a priori. 

 

Le propos de la bande dessinée semble s'arquer sur un axe nature / technologie. Il est encore un peu tôt pour approfondir ce point. Mais le sujet est prometteur. Le monde des connaissances, et celui du divin va certainement s'entrechoquer à un moment, d'autant plus que le père de Nils est dans une position de recherche, tandis que son fils s'oriente plus facilement vers les croyances magiques. Une mythologie particulière pointe le bout de son nez, et se fera à coup sûr plus présente dans les prochains tomes.

 

Enfin, on ne peut parcourir les pages de cette oeuvre sans être frappé(e) par la beauté des images. La gestion de la lumière est assez saisissante. Dans ces planches où le bleu est quasi-omniprésent, symbole du froid, de la nuit, et de la nature en hibernation, des touches d'espoir, de merveilleux contrastent immédiatement.

 

Les décors sont dépaysants et créent un véritable nouveau monde fantastique. Ils donnent une véritable âme à la BD, malgré le fait qu'ils baignent constamment dans une sorte de flou, comme si leur somptuosité s'était estompée et mise sur "pause", à l'image des forces magiques de la nature.

 

Le style se situe entre l'aquarelle et de véritables tableaux impressionnistes. Le seul "défaut" que j'ai trouvé, ce sont les visages de certains personnages qui me sont apparus dans certaines cases, trop simples par rapport au reste. Leurs traits sont basiques, ronds, et même leur colorisation et simpliste, alors que l'arrière plan est dans une autre sphère.

 

 Vous ne trouvez pas ?

C'est peut-être moi qui suis devenue trop exigeante. Ou alors c'est juste pour rendre plus juvénile certains visages qui sont moins marqués par la vie. On dirait que j'ai 70 ans quand je dis un truc comme ça...

En tout cas je vous laisse avec certaines des illustrations sublimes qui jalonnent les pages ! Comme les photos ne rendent pas totalement hommage aux talents des auteurs, je vous invite à aller feuilleter cette petite merveille en librairie/bibliothèque ou même à l'acheter !

 

 

 

 

 

 

  

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload