ME SUIVRE

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon

MES AMIES

© 2023 by Fashion Diva. Proudly created with Wix.com

LES PERLES DE LA LIBRAIRIE : entre rires et larmes ! #4

02.02.2018

 

 C'est le grand retour des perles de la librairie ! 

 

Cette rubrique recensant les discussions croustillantes que l'on peut entendre entre les rayons de librairie, vient refaire une apparition pour 2018 ! 

 

On me l'avait demandé de nombreuses fois, malheureusement je n'avais pas forcément de matière pour en faire un post, alors j'attendais mon heure, tapie dans l'ombre. Mais en ce début d'année il y a déjà eu quelques clients gratinés, pour notre plus grand bonheur (ou presque) !

 

Voici donc des instants d'incompréhension, de folie, de rire, ou carrément étonnant :

 

"Bonjour, vous auriez "Les métamorphoses d'eau en vin" ?"

Cette personne confond vraisemblablement "Les métamorphoses d'Ovide" avec les prouesses de Jésus...

 

"Bonjour, je cherche un livre, vous pouvez m'aider ?

- Bien sûr, vous avez le titre ?

- Non.

- Ah. Un auteur ?

- Non. Mais je sais que c'est sorti jeudi.

- ...

- Vous ne voyez pas ?

- Hum, il parlait de quoi ce livre ?

- De politique !

- Mais encore ?

- De politique mais en négatif.

- ...

- Mais comment se fait-il que vous ne voyez pas de quel livre je parle ! Vous ne voulez pas m'aider, c'est ça ?"

Cette fois-ci nous avons à faire avec un spécimen nommé "la clientus chiantus qui aimerait que vous soyez devin et que vous sachiez mieux qu'elle ce qu'elle attend", une espèce malheureusement pas en voix de disparition, qui semble ignorer que vous recevez tous les jours une dizaine de cartons remplis de livres abordant tous les sujets. Eh oui ! Des livres sur la politique, la cuisine, l'histoire, on en reçoit des nouveaux quasiment toutes les semaines.

 

Jour de pluie torrentielle dans notre ville. Les trombes d'eau frappent les vitrines, les clients se font rare, jusqu'à une petite fourchette durant l'après-midi. Les parapluies font connaissance à côté de la porte. Sauf un. Dédaignant le porte-parapluies où se mélangent honteusement les baleines et les toiles humides, il fait la tête. Mais soudain la porte automatique s'ouvre l’entraînant sur son passage, coinçant son corps délicat et le traînant sur le sol à chaque sortie ou entrée. Son armature se brise. Réaction de sa propriétaire ? "Appelez votre assurance ! C'est honteux, ça ne va pas se passer comme cela, vous allez me le rembourser !"

Oui oui je vous jure. L'assurance pour son parapluie. Il n'était même pas beau en plus.

 

La cliente fixe le sms où figurent les livres qu'elle doit ramener à un de ses proches.

"Vous avez "Sibérie ma chérie" de Sylvain Tesson ?

- Vous voulez parler de "Dans les forêts de Sibérie" ?  A mon avis, le "ma chérie", il est pour vous..."

L'amour luiiiiit sous les étoiiiiiiles !

 

Enfin, Madame de Maintenon (dont je vous parlais déjà dans la première édition des perles de la librairie) est venue me faire une nouvelle frayeur. Je vous ai épargné ces nombreux passages chaotiques, où elle refusait tout sac plastique s'il n'était pas bleu roi, où elle cherchait un sceau pour cacheter ses enveloppes à la cire, où elle hurlait "Ne me suivez pas !" alors que personne n'était derrière elle, où le fameux jour où elle est devenue cette fois-ci Madame de Pompadour. Bref, ce jour-là, je m'occupe d'une cliente en caisse. Elle passe derrière le comptoir, s'arrête derrière mon dos, et hurle : "POST SCRIPTUM ! J'ai un problème avec les cartes !"

Pour mon pauvre cœur, qui a frôlé la crise cardiaque, une minute de recueillement, s'il vous plait.

 

C'est fini pour cette fois-ci, mais si tu as oublié les perles des éditions précédentes, n'hésite pas à aller les relire !

 

Des bisous à tous !

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload