ME SUIVRE

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon

MES AMIES

© 2023 by Fashion Diva. Proudly created with Wix.com

LE POUVOIR - La guerre des sexes vue par Naomi Alderman

09.02.2018

 "Le Pouvoir" fait partie de ses livres que je n'installe même pas en rayon, puisqu'une fois découverts dans les cartons de nouveautés de la librairie, je les mets de côté pour moi. La couverture audacieuse me rappelant les affiches de propagande communiste semblait indiquer un fond de roman dur, mais puissant. Puis une fois le résumé parcouru, c'était évidemment un livre qui m'était destiné.

 

Maintenant que ce livre est terminé, je peux affirmer que l'on est effectivement très proche du coup de cœur. 

 

L'intrigue débute dans notre quotidien. Des hommes, des femmes, qui connaissent l'amour, des malheurs... Pourtant très vite, un détail inédit vient tout changer.

 

Les femmes se découvrent un nouveau talent. Entre leurs doigts, un courant électrique vient à bourdonner. Elles sont capables de manipuler cette énergie, de la concentrer, et de s'en servir. On pourrait alors en conclure que ce roman vire dans la science-fiction ou la fantasy. Mais c'est bien plus que cela. C'est une histoire politique, sociétale, une base de réflexion puissante qui peut déranger comme conquérir.

 

De cette découverte, les conséquences s’enchaînent : certaines femmes s'affranchissent de leurs agresseurs,  d'autres partent en quête de vengeance, plusieurs utilisent l'électricité comme atout érotique, beaucoup s'en amusent, quelques unes conquièrent du pouvoir.

 

Cette histoire est le cumul de plusieurs portraits qui s'entrecroisent, où les actions des personnages sont souvent reliées. Roxy - fille de truand, Allie - future "Mère Eve", Margot - politicienne américaine, et sa fille Jocelyn, enfin Tunde - reporter sans frontières, vont voir le monde changer.

 

La véritable force de ce livre, c'est sa capacité à imaginer profondément chaque cause et ses conséquences.

 

Evidemment, cette histoire a un fond féministe, c'est pourquoi l'auteure traite tous ses personnages avec égalité, en développant leurs défauts et leurs qualités et ne nous offre pas une conclusion vraiment moraliste, prémâchée.

 

Le sujet du pouvoir est compliqué mais je trouve toutes ses ramifications bien exploitées dans cet ouvrage. Toutefois, le rythme ne pâtit pas de l'intelligence de la plume de l'auteure qui a quand même réussit à m'embarquer malgré quelques passages à vide.

 

L'égalité entre les sexes est un débat houleux en ce moment, tout comme entre les pages de Naomi Alderman. Ne vous attendez pas à une lecture facile, la violence est présente. Personnellement, c'est un thème qui m'est difficile, et certains passages m'ont mise mal à l'aise, mais j'en suis ressortie renforcée dans mes convictions.

 

Je ne sais comment vous convaincre de tenter cette lecture, qui si elle ne vous plait pas, vous permettra au moins d'engager un débat nécessaire et passionnant avec moi (ouiiii ! mettez des commentaires !) ou avec vos proches.

Mettez "Le Pouvoir" entre toutes les mains, écoutez les réactions, et n'oubliez pas que le respect est la base de tout !

 

Je vous laisse, je pars rêvasser à la chance de pouvoir avoir de l'électricité sautillant dans ma paume...

Des bisous !

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload