La fille du train, de Paula Hawkins - Le roman policier qui cartonne !


Comme la SNCF, je suis toujours en retard, mais ne restez pas sur le quai de la gare, suivez-moi pour raccorder les wagons et partir en voyage entre des pages ! Le train va bientôt partir... TCHOU TCHOU !

OOOK, j'arrête les jeux de mots douteux sur les transports ferroviaires pour vous parler de ce super thriller qu'est "La fille du train".

Rachel est une épave. Quittée par Tom pour une autre femme, elle a perdu son travail, se retrouve logée chez une ancienne amie qui a un peu pitié d'elle, elle n'a plus un rond, et elle est saoule environ tous les jours de la semaine. En bref, elle fait peine à voir. Mais cette pauvre nana qui n'est autre que le personnage principale du roman, reste extrêmement attachante même quand on a envie de la secouer pour lui dire "arrête tes conneries boudiou ! Oublie ton ex, jette-moi cette bouteille et va te trouver un job !". Elle nous rappelle un peu, toutes les fois où on a eu envie de baisser les bras, où nos défauts, nos bassesses ont pris le dessus sur notre raison.

Et puis, Rachel a un dernier plaisir. Celui de fantasmer sur un couple parfait qu'elle aperçoit depuis le train qu'elle prend tous les jours. Elle observe cette jeune femme pétillante et ce bel homme derrière sa fenêtre, avant que son wagon ne s'éloigne. Elle leur imagine une vie extraordinaire, bohème, rêvée. Pourtant un jour, elle aperçoit son héroïne dans les bras d'un homme. Un autre homme. Et elle l'embrasse la bougresse !

Ce ne pourrait être qu'un détail, si la jeune infidèle ne venait pas à disparaître brutalement. Rachel, obsédée par ce couple, va se retrouver impliquer dans cette histoire sombre, dont elle ne parvient pas à se détacher.

Ce thriller alterne les portraits de trois femmes aux tempéraments différemment trempés, au destin souvent peu enviable. Pleines de noirceur et de force, elles sont plutôt fascinantes dans toutes leurs aspérités.