top of page

L'IRONIE DRAMATIQUE : qu'est-ce que c'est ?


Qu'est-ce que l'ironie dramatique ? Et comment la mettre en place dans son roman ?


Le conseil d'écriture du jour vise à mieux cerner ce concept narratif lié au suspense : l'ironie dramatique - ou l'art de rendre frustrante l'incapacité du lecteur à agir dans l'histoire.








Mais en quoi consiste cette technique ?


Etape 1) Tu donnes une info capitale aux lecteurs...

Etape 2) ...mais tu fais en sorte que les personnages l'ignorent ou la comprennent de travers.

Etape 3) Tu laisses foncer tes héros droit dans le mur devant les yeux désespérés des lecteurs.

Etape optionnelle) Tel un auteur diabolique, tu te gausses de mettre ton lectorat en PLS.


L'exemple d'ironie dramatique le plus connu : "The bomb under the table"


Alors concrètement, ça donne quoi ?


Je ne vais pas faire original et te ressortir l'exemple de "The Bomb under the table" de Hitchcock qu'on retrouve partout quand on parle de cette technique. C'est un exemple qui met en opposition les concepts de "suspense" et de "surprise" (et tu vas voir que les deux ont des effets différents).


Version surprise :

Deux personnes discutent à table. Une déflagration les projette soudain à terre.

👉 Tu prends de court les lecteurs qui vont être choqués par cette explosion imprévue.


Version suspense :

Même situation, mais tu mentionnes qu'une bombe est accrochée sous la table, pendant que les personnages touillent tranquillement leur café.

👉 Tes lecteurs vont avoir des palpitations à cause du contraste entre le danger et l'attitude tranquille des personnages. Vont-ils réagir à temps ?


C'est ça, l'ironie dramatique ; donner une info aux lecteurs, alors qu'ils ne peuvent pas agir pour protéger leurs héros.


Jouer avec l'ironie dramatique


Tu peux maintenant créer des situations encore plus tendues en jouant sur quel personnage ignore quoi... Par exemple :

  • Multiplier les ironies : Paul rentre plus tôt chez lui alors que Léa est en train de le tromper. Paul ignore la présence de l'amant + Léa ne sait pas que son mari va faire irruption. L'ironie fonctionne pour les deux personnages : les deux ignorent que la situation est sur le point d'exploser et les lecteurs pourront choisir un camp ou se mordre les doigts pour les deux.

  • Donner à un seul personnage l'info que tout le monde ignore : mais et s'il ne pouvait pas la révéler ? Ou si ce personnage n'était pas pris au sérieux par les autres ?

  • Le secret faussement secret : persuader les héros qu'ils sont les seuls au courant d'un secret tabou - alors qu'ils ont tous l'info mais n'en parlent pas entre eux, entrainant quiproquos et activités contre-productives.


Les erreurs à éviter pour faire fonctionner son ironie dramatique :


Maintenant que tu vois à quoi ressemble l'ironie dramatique, voici quelques conseils :

  • L'information cachée doit être importante pour qu'il y ait un vrai enjeu.

  • Joue sur le contraste entre la situation réelle et l'attitude des personnages dans l'ignorance.

  • Ne désamorce pas trop vite ton effet - prend ton temps pour faire bouillir tes lecteurs.

  • Ne néglige pas la révélation, pour qu'elle ne retombe pas comme un soufflet.


Maintenant, à toi de jouer et de rendre fou tes lecteurs !


 

J'espère que cet article t'aura aidé à te faire une idée de ce qu'est l'ironie dramatique et que tu pourras maintenant jouer avec dans tes romans pour créer des situations qui tiendront en haleine les lecteurs !


Et si tu penses avoir besoin d'aide sur ce principe ou si tu veux une relecture professionnelle, sans rien débourser, je peux te proposer de relire gratuitement 1000 de tes mots ! Alors, n'hésite pas à aller jeter un coup d'œil par ici...




24 vues0 commentaire
bottom of page