TOP 3 DES ERREURS EN FANTASY


Créer un monde à l'encre de sa plume peut devenir grisant mais savez vous déjouer les pièges de la fantasy ?


Soyez-en assurés, cela n'est pas de tout repos ! Alors voici quelques unes des erreurs courantes que j'ai pu croiser parmi des textes de jeunes auteurs. Si vous vous reconnaissez, rassurez vous, vous n'êtes pas les premiers à vous laisser aller à ces petits défauts et une fois que vous en aurez pris conscience, vous aurez fait une grande avancée.




1) Les noms imprononçables


Aaah... Que serait un bon roman de fantasy sans des peuplades inconnues aux cultures diverses et variées ? Mais est-ce vraiment une excuse pour balancer des noms farfelus partant dans tous les sens ?


❌ La jeune autrice que j'ai été aurait dû prendre une machine à voyager dans le temps pour lire cet article ! Longtemps j'ai adoré les termes tellement originaux que mes bêta-lecteurs ne savaient plus s'ils lisaient du français.

Et flash info: la réception de mes histoires s'est améliorée à partir du moment où elles sont devenues simplement... lisibles et non plus truffées de mots inventés à la va-vite.


❌ N'oubliez jamais que si votre monde grandit dans votre tête depuis quelques temps, le lecteur le découvre, et une avalanche de termes inventés aux sonorités tarabiscotées pourrait le faire se sentir perdu et l'amener à décrocher de votre histoire.


✔️ Pour désigner de nouvelles espèces inédites, des castes, des dieux ou des lieux dépaysants trouver des noms uniques mais compréhensibles au premier coup d'œil !