top of page

LE CHANT DES GEANTS : rêves, champs de bataille et passion


« Laissez-vous aller. Fermez les yeux. Juste un peu. Et écoutez-moi. Je vais vous raconter une histoire. Celle de notre île d’Oestant où dorment trois géants : Baile, aux rêves de morts et de musique, Leborcham, mère du brouillard, des collines et des plaines, et enfin le puissant Fraech aux songes de gloire et de batailles. Je vais vous parler de guerres, d’amour et de trahisons ; de cris, de sang et de larmes. Je vais vous parler de grands espoirs, de ce qui est vain. De ce qui meurt. »


Mon avis lecture


✨C’est cette accroche pleine de promesses, qui m’a fait craquer pour ce roman de David Bry. Comment résister à un tel capital de tragédies, de passion et de batailles épiques ? Même si je n’ai pas adhéré autant que je l’aurais voulu à ce roman de fantasy, j’ai passé un bon moment.


Faut-il lire "Le chant des Géants" ?


🌜Les bons côtés :

  • Les Géants qui rêvent. Ce concept m’a transporté et j’aurais aimé le voir encore plus développé.

  • Le rythme qui est soutenu et les batailles sanglantes.

  • La couverture en hard-back qui est magnifique.

  • L’auteur promet des tragédies et ne se défile pas.

  • Le personnage de Caem qui vit une histoire d’amour en sens unique, en filigrane de l’intrigue principale.


⚡️ Les moins bons côtés :

  • Lors des premiers chapitres, j’ai eu du mal à identifier qui était qui, et ce qui se passait.

  • J’aurais aimé un plus grand développement des personnages (mais je dois préciser que je suis fan des psychologies fouillées), en particulier pour Bran et Sile. Les émotions de Bran étaient, à mon goût, trop peu présentes.

  • Je n’ai pas adhéré à l’histoire d’amour principale, notamment, parce que le roman débute après le coup de foudre des personnages. J’ai eu du mal à croire à la profondeur de leur passion et à m’y projeter.



Ce dont on peut s’inspirer en tant qu’auteur :


  • L’accroche qui est très efficace puisqu’elle donne des indices sur l’univers, tout en nous promettant de futurs événements mémorables.

  • La construction de l’intrigue qui va à l’essentiel : pas de chapitre à retrancher dans ce roman – ils ont tous une fonction essentielle.


Et vous ? Le Chant des Géants vous a-t-il plu ? Qu’avez-vous pensé des personnages ?

156 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page